13 janvier 2010

SOLDIER BLUE, de Ralph Nelson

              Les contrées sauvages du far west, elles sont belles et généreuses… et ce, parce qu’elles sont sauvages … Voilà ce que l’on comprend de la chanson d’ouverture de Soldier Blue (le titre s’affiche avec une illustration crillarde : une manche de tunique bleue qui tient une plume si rouge). Voilà un commencement tout à fait atypique pour un western du début des années soixante-dix. Il fit controverse et déchaîna la censure.

             Et pour cause : qui, avant, avait osé mettre en scène un personnage principal, féminin, la blonde et blanche Cresta Lee (Candice Bergen) dont à première vue la moitié du vocabulaire se compose de jurons et qui fait si peu de cas du massacre d’un régiment de cavalerie par les Cheyennes, dont elle seule et un tout jeune soldat, Honus Gent, complètement inexpérimenté, réchappent. Ils feront route ensemble, la débrouillarde et le peureux, car leur seule chance de suivie serait d’atteindre Fort Reunion.

wwww

         Sous ses traits durs et quelque peu détachés, elle conserve une histoire, celle de son peuple, celui dans lequel elle se retrouve le plus. Le sang, les viols, les tortures et l’injustice, elle ne retient que cela de la Grande Conquête. Honus est patriotique, facilement outré par des bienséances si peu respectées par sa compagne aux habitudes devenues si naturelles, ce qui, malgré l’horreur du contexte, ne manque pas de faire rire et de s’attacher, petit à petit aux deux voyageurs, certain du bien fondé de l’action de l’armée, comme tant d’autres qui pourraient comprendre mais qui tournent le dos à cet effort pour suivre le « bon chemin ». Survie et scènes de tuerie totalement éprouvantes, détaillées, qui prennent la dernière, la plus évidente, est celle, sanglante, de Sand Creek.

 Quand on en sort, on a mal, mais on est heureux, transporté même que certaines convictions ne n’efface pas et que l’expérience, aussi odieuse soit-elle, puisse être… bénéfique. Le seul regret : pourquoi si peu ?

SOLDIER_BLUE__1_

Posté par Sofa à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur SOLDIER BLUE, de Ralph Nelson

Nouveau commentaire